Un survol des objectifs de la Biennale Montréal, urbaine et sociale

Un survol des objectifs de la Biennale Montréal, urbaine et sociale

Les 250 participants de la Biennale Montréal, urbaine et sociale, ont croisé leurs perspectives les 13 et 14 juin 2017 au Collège de Maisonneuve lors de cet événement rassembleur afin de trouver des pistes d’avenir à la question :

Quelle ville voulons-nous voir se déployer
à la croisée du développement urbain et social ?

VOIR LES PHOTOS

« Face à la complexité, l’ampleur et l’interaction des problématiques au croisement du développement urbain et social, il est essentiel de compter sur l’expertise et l’action concertée des acteurs du développement urbain et social de Montréal afin de coconstruire des solutions aux inégalités sociales qui sont ancrées dans la réalité de la métropole et c’est ce qui s’est passé pendant la Biennale », Mme Nathalie Fortin, présidente du FRDSÎM lors de la clôture de la Biennale 2017.

L’événement a réuni 250 acteurs régionaux de multiples milieux du développement de Montréal. Qu’ils viennent des milieux publics, politiques, sociaux, communautaires, économiques, philanthropiques et académiques, ils ont partagé leurs expertises et ont fait émerger des solutions ancrées dans la réalité de la métropole afin de contribuer à réduire les inégalités sociales sur notre île.

En plus de se baser sur les stratégies gagnantes élaborées en 2015 qui positionnent le développement social comme un élément moteur du développement de Montréal, il s’est avéré primordial de considérer en 2017, le contexte urbain de Montréal, ses acteurs et ses échéanciers qui se vivent à plus long terme.

Les objectifs de la Biennale 2017 : 

  • identifier des stratégies collectives, les conditions de réussite et les solutions possibles à la croisée du développement social et urbain;
  • alimenter le futur plan d’action de la Politique de développement social pour l’agglomération de Montréal;
  • croiser les perspectives et stimuler les échanges et la cohésion entre les acteurs régionaux du développement de Montréal.

Pour un développement urbain plus social

Montréal est une métropole reconnue pour sa qualité de vie, mais où subsiste des inégalités socio-économiques importantes qui rendent plus difficile l’accès au plein potentiel des individus et collectivités.

Les quartiers de Montréal se transforment à grande vitesse et nécessitent de réfléchir dès maintenant aux moyens pour mieux intégrer le volet humain dans son développement urbain.

Le développement urbain peut prendre jusqu’à 25 ans pour passer de l’évaluation à la réalisation. Compte tenu que toute société est nécessairement ancrée dans un espace spatial, le FRDSÎM a voulu rassembler des acteurs des milieux urbains et sociaux afin de stimuler des rencontres improbables, de faciliter le croisement des perspectives selon les réalités distinctes afin de trouver des conditions de succès pour un développement urbain plus social et ainsi, devenir une ville plus équitable pour son 400e.

 

Alimenter le futur plan d’action de la Politique de développement social

« Au fil des ans, et merci au Forum, on a travaillé avec l’ensemble de la communauté pour développer la Politique de développement social. Fort de ce qui a été fait pendant la Biennale, la Ville va construire un plan d’action, car nous sommes conscients que la Ville a un rôle à jouer sur le plan social. On ne peut plus parler de développement économique sans parler de cohésion sociale, de développement social et de développement durable, parce que les trois sont intimement liés. », M. Denis Coderre, maire de Montréal lors de la clôture de la Biennale 2017.

L’objectif d’alimenter le plan d’action de la Politique de développement social était en trame de fond de tout l’événement. Grâce à un parcours immersif, une Alvéole d’innovation, deux conférences en plénière, douze pratiques inspirantes, des conversations circulaires et des ateliers de modélisation axés sur plusieurs enjeux prioritaires issus des échanges et de la Politique, les participants ont élaboré des modèles et des conditions de réussites qui permettront de nourrir le futur plan d’action promis par monsieur le maire Denis Coderre, lors de son allocution en clôture de l’événement.

Le FRDSÎM salue l’engagement de ses collaborateurs et partenaires

L’événement n’aurait pas pu avoir lieu sans l’engagement des membres du comité organisateur, de l’Alvéole d’innovation, du conseil d’administration, des conférenciers, des participants, des partenaires financiers, des animateurs ou des bénévoles.

« L’apport de ces personnes a été une clé indispensable à la réalisation et au bon déroulement de cet événement rassembleur et nous souhaitons les remercier du fond du cœur pour leur engagement. » Pierre-Louis Roisné, FRDSÎM

Merci encore pour votre présence et pour tout ce que vous faites au quotidien pour offrir aux individus et aux communautés l’opportunité d’atteindre leur plein potentiel !

Merci à nos partenaires financiers qui soutiennent le partage d’idées en développement social sur l’île de Montréal !

Partenaire principal

Partenaires majeurs

Partenaires collaborateurs

         

11 août 2017|