fbpx

« Au fil des ans, et merci au Forum, on a travaillé avec l’ensemble de la communauté pour développer la Politique de développement social. Fort de ce qui a été fait pendant la Biennale, la Ville va construire un plan d’action, car nous sommes conscients que la Ville a un rôle à jouer sur le plan social. On ne peut plus parler de développement économique sans parler de cohésion sociale, de développement social et de développement durable, parce que les trois sont intimement liés », annonce M. Denis Coderre, maire de la Ville Montréal lors de la Biennale Montréal, urbaine et sociale en juin 2017

 

MENU : L’importance du développement social dans le développement de Montréal | L’implication du FRDSÎM dans la réalisation de la Politique | Biennale 2015 : l’annonce d’une Politique | Consultations : une forte mobilisation des acteurs | La Politique co-dévoilée par le FRDSÎM | Les quatre axes d’intervention de la PolitiqueBiennale Montréal, urbaine et sociale 2017 : s’inspirer de la Politique et nourrir les plans d’action | Plans d’action : recueillir les expertises intersectorielles du développement montréalais | L’appui de Mme Rosannie Filato à poursuivre la collaboration

Visionnez les témoignages des intervenants impliqués dans la création de la Politique de développement social qui vous présentent la Politique, ainsi que la contribution du Forum régional sur le développement social de l’île de Montréal dans la vidéo le « FRDSÎM et la Politique de développement social de Montréal » : (ordre d’apparition) Mme Nathalie Fortin, présidente du FRDSÎM, M. Denis Coderre, maire de Montréal, Mme Johanne Derome, directrice, Service de la diversité sociale et des sports, Ville de Montréal et Mme Monique Vallée, membre du comité exécutif de la Ville et responsable du développement social et communautaire et de l’itinérance.

TÉLÉCHARGER LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

 

L’IMPORTANCE DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL DANS LE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL 

« On est toujours prompt à parler développement immobilier, développement économique, même développement environnemental, mais d’inclure le développement social qui est un des pieds du développement durable, on l’oublie trop souvent. Une Biennale comme celle-là, où on se concentre vraiment sur le morceau développement social du développement durable, pour moi, c’est fondamental. » Nathalie Fortin, en entrevue lors de la Biennale Montréal, urbaine et sociale

 

L’IMPLICATION DU FORUM DANS LA RÉALISATION DE LA POLITIQUE

L’adoption d’une première Politique montréalaise de développement social représente un grand pas pour la reconnaissance de l’importance de la contribution du secteur permettant d’aligner les synergies aux enjeux prioritaires afin de mieux répondre aux besoins et ainsi, réduire les inégalités.

Le FRDSÎM est fier d’avoir contribué à cocréer, au fil des années, des espaces d’échanges entre acteurs régionaux, dont deux Biennales sur des enjeux intersectoriels qui ont stimulé la réalisation de cette Politique, en plus de nourrir ses futurs plans d’actions. 

 

BIENNALE 2015 : L’ANNONCE D’UNE POLITIQUE

La première Biennale sur le développement social de Montréal tenue en juin 2015 a réuni plus de 230 participants qui ont débattu et adopté 16 stratégies pour l’évolution du développement social, dont une qui stipulait “Élaborer une Politique montréalaise de développement social”.

Lors de cet événement, Mme Monique Vallée, membre du comité exécutif de la Ville et responsable du développement social et communautaire et de l’itinérance avait annoncé la création de la première Politique montréalaise de développement social.

« En 2002 et en 2009, des démarches ont eu lieu pour créer une Politique, mais c’est la Biennale de 2015 qui nous a donné l’élan d’en faire une promesse. Après deux ans, nous sommes fiers du travail effectué par l’équipe sur cette première Politique de développement social que nous considérons très complète », Mme Monique Vallée, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable du développement social et communautaire et de l’itinérance.

LIRE LE BILAN DE LA PREMIÈRE BIENNALE 2015 

 

CONSULTATIONS : UNE FORTE MOBILISATION DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL

Le FRDSÎM fut partie prenante du comité aviseur menant à un processus de consultation complet ayant reçu un taux de participation très élevé. Mené par la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise, la consultation reçut 55 mémoires et plus de 1 300 réponses au sondage en ligne.

Après une première analyse du projet de Politique présenté par la Ville, ses recommandations ont été soumises aux membres du FRDSÎM afin de recueillir leurs analyses, leurs remarques et des exemples pour appuyer les orientations définies par le Forum.

 LIRE LE MÉMOIRE DU FRDSÎM

 

LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL CO-DÉVOILÉE PAR LE FRDSÎM

Le 7 juin 2017, Nathalie Fortin, présidente du FRDSÎM, coprésenta, avec le maire Denis Coderre, l’adoption de la première Politique de développement social pour Montréal, démontrant ainsi l’importance de l’instance intersectorielle, et de ses membres, dans la réalisation de la Politique.

« Une première politique de développement social, ce n’est pas rien, c’est fondamental, il y a longtemps qu’on l’attendait, qu’on la demandait, et enfin on l’a eue, on est très contents », a mentionné Nathalie Fortin lors d’une entrevue avec Radio-Canada

 

En portant une attention particulière aux personnes en situation vulnérabilité et à risque d’exclusion sociale, économique et culturelle, cette Politique désire guider Montréal et ses partenaires dans leur volonté d’aller plus loin, avec plus de cohérence dans leurs actions respectives en matière de qualité de vie et de développement du potentiel humain et collectif, le tout dans un environnement urbain à échelle humaine, répondant aux besoins différenciés des hommes et des femmes qui y vivent. 

 

LES QUATRE AXES D’INTERVENTION DE LA POLITIQUE

 

TÉLÉCHARGER LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

 

BIENNALE MONTRÉAL, URBAINE ET SOCIALE 2017 : S’INSPIRER DE LA POLITIQUE ET NOURRIR LES PLANS D’ACTION

Les axes de la Politique au cœur des thèmes de la Biennale

Les axes de la Politique de développement social et l’objectif d’alimenter les futurs plans d’action ont été en trame de fond de tout l’événement. Les thèmes prioritaires ont été sélectionnés à la suite d’un sondage auprès des membres du Forum et d’entrevues auprès d’acteurs de divers milieux contribuant à un développement urbain plus social. La priorisation s’est faite autour des sujets pour lesquels la Ville a un pouvoir d’action. Cela a permis de répondre à un des objectifs de la Biennale qui était de s’assurer que la Ville de Montréal considère les conclusions de la Biennale dans l’élaboration de ses futurs plans d’action.

 

 

POUR CONNAÎTRE LES PISTES D’AVENIR :
CONSULTEZ LE RAPPORT DE LA BIENNALE MONTRÉAL, URBAINE ET SOCIALE 2017 

 

PLANS D’ACTION : RECUEILLIR LES EXPERTISES INTERSECTORIELLES DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL MONTRÉALAIS

L’adoption du premier plan d’action est prévue pour octobre 2018 par l’administration de la mairesse Mme Valérie Plante.

Aux vues des grands pas effectués au fil des années, il va de soi que le FRDSÎM, souhaite poursuivre son accompagnement afin de permettre à ses 49 membres, ainsi qu’aux acteurs régionaux de tous les secteurs du développement de Montréal, de se rencontrer afin d’influencer et soutenir la conception, la réalisation et le suivi des plans d’action de la Politique montréalaise de développement social, en favorisant la consultation, la mobilisation et l’implication des membres du FRDSÎM.

En lien avec sa mission et ses orientations stratégiques, ce souhait répond au besoin récurrent de ses membres de participer à des échanges intersectoriels qui contribueront à créer des synergies pour augmenter leur capacité d’agir ensemble et ainsi, réduire les inégalités sur l’île de Montréal. 

 

L’APPUI DE MME ROSANNIE FILATO À POURSUIVRE LA COLLABORATION

Le Forum est heureux de compter sur l’appui de Mme Rosannie Filato, membre du comité exécutif et responsable du développement social et communautaire, de l’itinérance, de la jeunesse, de la condition féminine et des sports et loisirs, qui reconnait son apport comme partenaire privilégié ayant la capacité à mobiliser les acteurs régionaux multisectoriels à participer à des espaces d’échanges mutuellement bénéfiques sur les enjeux de développement social.

Le Forum souhaite donc continuer à renforcer les liens entre les partenaires du milieu afin de contribuer à faire de Montréal, une ville encore plus solidaire et inclusive, en proposant des améliorations aux plans d’actions basés sur les idées issues des échanges entre les acteurs du développement de Montréal.