fbpx

Parole d’élue – Christine Gosselin

PAROLE D’ÉLUE – Janvier 2019

Christine Gosselin, conseillère de la Ville, district du Vieux-Rosemont et membre du comité exécutif, responsable de la culture, du patrimoine et du design, Ville de Montréal

« Il n’y a pas de frontière entre la culture et le développement social, ou du moins ne devrait-il pas en avoir. D’ailleurs les villes du monde qui développent des politiques complètes et intégrées font tout pour que ces deux axes d’intervention municipale se rapprochent davantage. 

À Montréal, comme partout ailleurs où l’évolution démographique est importante, le défi le plus actuel en matière de culture est le même que le défi d’une bonne intégration à la société. Tout comme, la pleine participation à l’économie par les populations marginalisées, racisées ou autrement exclues est notre plus grand défi social, en culture notre défi actuel le plus criant est aussi la participation de ces mêmes groupes aux activités et aux équipements culturels.  

L’accès à la culture est malheureusement caractérisé par une participation qui n’est pas représentative de la réalité démographique. Il en est pire en ce qui concerne la participation aux moyens de production et de diffusion culturelles. Notre scène culturelle est toujours aux prises avec des questions d’inclusion, de diversité et de représentation. 

Il faut malheureusement admettre que la grande diversité de notre population ne se reconnaît pas tout à fait dans l’ensemble de nos manifestations culturelles, aussi nombreuses et impressionnantes qu’elles soient. C’est une situation qu’il faut absolument rectifier, car notre cohésion sociale, notre cheminement vers un avenir prospère, solidaire et résilient, en dépend. Sans un sens d’identité commune, notre destin ne sera pas uni et nous en serons fragilisés. C’est par la pleine participation à la culture tenue en partage qu’une cohésion sociale se crée et se renforce. 

Et c’est tout naturellement le rôle de la Ville de Montréal, en sa capacité d’organisatrice de l’espace civique commun, d’œuvrer à éliminer cet écart, dans tous les domaines où il sévit.  Chaque service, chaque direction, chaque division de la Ville a un rôle à jouer pour que tous les citoyens adhèrent à l’effort commun de poursuivre le développement de Montréal. Mais le rôle de la culture est particulièrement crucial, car il fournit des occasions agréables et stimulantes de rassemblement, d’échange, de réflexion et d’expression.  

La culture offre le creuset dans lequel la multitude de nos destins se fondent en une seule et même collectivité. Chaque jour, en m’acquittant de mes responsabilités, je songe aux moyens de réduire l’écart de participation et de représentation.  

C’est avec beaucoup de conviction que je m’engage à multiplier les invitations aux occasions de se retrouver, de s’unir, et de se mêler les uns aux autres. Et en bout de ligne, de faire profiter à Montréal de l’incroyable richesse que constitue la très grande diversité de sa population.  »

21 janvier 2019|